On fait quoi avec les Kids ce week-end ? {2 & 3 février}

C’est le week-end, la neige s’en est allée comme elle est venue… Ce week-end on  profite aussi de l’entrée gratuite au PLUS où chacun pourra accéder librement à l’ensemble des animations, spectacles et séances du planétarium à projection Ultra Haute Définition (effet 3D sans lunettes !). Le programme complet peut être téléchargé par ici : programmeplus1ersemestre2019

astronaute - © D.R..jpg

Samedi 2 février

  • Atelier gravure à la Halle aux Sucres (à partir de 10 ans) :

Jetons l’encre ! Gravez sur du carton votre bouteille lancée à la mer… Encrée, elle transportera votre message tout en images pour la préservation des océans, comme *le Petit bateau de papier.
Durée 3h / À partir de 10 ans / Sur réservation au 03.28.64.60.49

  • Des mots doudous à la bib de Rosendaël à 10h30

Pour grandir, un bébé a besoin de lait, de caresses et d’histoires. Il n’est jamais trop tôt pour mettre le tout-petit en contact avec les livres ! Les mots, le rythme, les intona- tions et les images stimulent sa curiosité et développent ses compétences. Le livre fait le lien entre l’enfant et l’adulte, au cœur d’un instant partagé.

  • Glace City à la Patinoire de Dunkerque de 10h-12h
  • Max Vandervorst « La Symphonie d’Objets Abandonnés » Musique & théâtre d’objets (GRATUIT) 

La musique est un langage universel, nous en sommes convaincus aux 4Ecluses, mais plus encore, nous croyons qu’elle participe à l’éveil de notre citoyenneté en nous interpellant sur notre rapport au monde, aux autres et sur les enjeux qui animent notre société.

Le 2 février, les 4Ecluses participent pour la 2ème année consécutive à l’Open Club Day, journée européenne qui met en avant l’importance des salles de concerts en Europe. Dans ce cadre et en parallèle des Assises européennes de la transition énergétique qui se déroulent à Dunkerque, notre association affirme son engagement en faveur du développement durable en invitant le créateur et homme de scène Max Vandervorst ! Cet artiste transforme nos déchets et tout ce que l’on jette en une joyeuse symphonie…

Une mise en pratique du recyclage comme une nécessité, à la fois vitale mais aussi musicale !

Réservation par ICI

Dimanche 3 février

  • Oscar et le monde des Chats au Studio 43 (14h15)

Oscar est un chaton qui vit paisiblement avec son père Léon, un gros chat d’appartement. Rêveur, il croit en l’existence de Catstopia, un monde merveilleux où vivent les chats. Il décide un jour de partir à l’aventure !

oscar-et-le-monde-des-chats.jpg

Et toujours des expositions !

Notre expo Coup de Coeur du Moment Kodomo No Kuni : 

« Kodomo No Kuni » signifie, en japonais, « le pays des enfants ». C’est le nom d’un parc pour enfants, situé à Yokohama, dont l’inauguration a lieu le 5 mai 1965, le jour de la fête traditionnelle des enfants par l’empereur du Japon, soit dix ans après la déclaration officielle du gouvernement japonais selon laquelle le pays en a fini avec les reconstructions de l’après Seconde Guerre mondiale. « Kodomo No Kuni » est ainsi, métaphoriquement, le signe du recours à l’enfance suite aux destructions qu’ont pu occasionner l’histoire ou des catastrophes naturelles. L’exposition éponyme propose une traversée sélective dans l’histoire des formes de l’aire de jeux de l’après-guerre, et dans l’art contemporain au Japon. Elle nous propose de découvrir des jeunes artistes japonais qui portent une attention particulière aux questions de l’enfance et de la mémoire.

IMG_6012.JPG

Exposition permanente – Voyage au centre de l’Univers au PLUS

9 espaces dédiés à la découverte de la place de la Terre et de l’être humain dans l’univers.

Au Laac :

Un autre œil, d’Apollinaire à aujourd’hui, commence après la Seconde Guerre mondiale, en cohérence avec la collection du LAAC, dévoilant les problématiques du début du XXe siècle. Daniel Abadie imagine un parcours inédit parmi 150 œuvres rarement représentées. L’exposition montre comment les approches successives forment des unités inattendues, au-delà de leurs contradictions apparentes. Elle tisse des liens entre les questions posées et les réponses trouvées, offrant ainsi une lecture nouvelle de ce siècle passé qui nous est si proche.